Rencontre avec Don Olman

Un café avec Don Olman

Il est dix heures du matin sur les terres du Dipilto et Olman savoure son café favori de la journée, quand la température est encore fraîche et qu’il peut pleinement se détendre. Il préfère toujours boire son propre café nous a-t-il confié.

C’est d’ailleurs son étape favorite du processus, la dégustation. Il faudra cependant faire un long voyage à notre petit grain de café avant d’être dégusté dans une tasse en porcelaine.

De la graine à la tasse

Voyage qui débute à la plantation de la graine et que, quatre ans plus tard, lorsque l’arbre est prêt pour la récolte, la concentration de sucre atteint les 20° Brix.

Les cerises sont alors récoltées pour la fermentation qui évolue en fonction des attributs et caractéristiques de la variété.

Les fruits seront alors séchés sur un lit Africain durant une vingtaine de jours. Puis ils passeront encore un mois dans un dépôt avant d’être finalement transformés en grains verts, emballés et envoyés à travers le monde pour communiquer son atmosphère unique et réveiller les émotions du consommateur.

« C’est une véritable passion car nous partageons tous la même philosophie et aimons ce que nous faisons »

Le café, une histoire de famille

Ce voyage, c’est Luis Emilio Valladarez qui le débute en achetant sa première ferme du nom de Buenos Aires en 1960 où il y plante ses premiers caféiers.

Il en achète deux supplémentaires du nom de La Laguna et El Suyata depuis lesquelles il vend une production de cerises uniquement. Bien des années plus tard, Luis Emilio construit sa propre usine de transformation sous le nom de Cafetalera Buenos Aires pour ainsi développer la production et l’exportation de ses cafés.

C’est en 2004 qu’une histoire familiale débute lorsque Luis Emilio, présente ses plantations à son fils Olman.

Ils travaillent désormais main dans la main dans les plantations qui s’étendent sur 400 hectares dans les montagnes du Dipilto. Les terres sablonneuses et ombragées situées entre 1200m et 1700m d’altitude offrent un environnement idéal à la culture d’un café de spécialité tel que le Maracaturra cultivé par la famille Valladarez.

Partageant la passion et la philosophie du monde du café à « ses amis » dans le monde entier, Olman est fier que la Cafetalera Buenos Aires soit, aujourd’hui encore, une entreprise entièrement familiale, de la production à l’exportation du produit.

POUR VOTRE MOULIN À CAFÉ:

DON OLMAN GRAINS 250G

Découvrir sur www.lasemeuse.ch

POUR VOTRE MACHINE À CAFÉ:

DON OLMAN PORTIONS 44MM 20 PCS EN VRAC

Découvrir sur www.lasemeuse.ch

Le « Don Olman », un café au corps épais & velouté, séduit par son arôme de fruits et sa douce acidité. De subtiles notes vanillées complètent l’expérience gustative. Ce café à la douce amorce en bouche se savoure lentement jusqu’à sa surprenante finale.

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos dernières recettes et les dernières nouvelles de notre torréfaction ! 

Aucun commentaire

Poster un commentaire

2 + 2 =